514 757-2265

Retour au blogue

Calendrier29 février 2016

AuteurDiane Descoeurs et Gilles Dupuis

Compteur0

C’est l’histoire de Stéphanie et Patrick qui louaient un chalet dans les Laurentides depuis quelques étés. Comme le coût de location était assez élevé, ils ont finalement décidé de passer à l’action en achetant un chalet au lieu de le louer afin de capitaliser sur leur bien.

Ils ont acheté un magnifique coquet chalet sur le bord d’un petit lac pour la somme de 200 000$. Grâce au refinancement de leur maison en ville, ils ont donné 40 000$ de mise de fonds (équivalent à 20% du prix d’achat), afin de ne pas payer de prime d’assurance (SCHL – Genworth).

Lisez bien ce qui suit pour comprendre les  avantages de cette décision.

Regardons les chiffres avant la transaction

  • Valeur marchande,   maison en ville                                                                    400 000$
  • Solde hypothécaire                                                                                            175 000$
  • Paiement mens. de l’hypot. avec un taux de 3.5% :amortis 15 ans                        1248,88$
  • Coût de location du chalet de 9 000$ étalé sur 12 mois :                                             750$
  • Total mensuel (hypothèque et coût mensuel chalet) :                                            1998,88$

Chiffres après la transaction

  • Solde hypothécaire  après refinancement de la  maison en ville                             215 000$
  • Paiement mens. de l’hypot.  à un taux de 2.89% : amortis 15 ans                        1 441.32$
  • Coût de location d’un chalet                                                                                         0$
  • Hypot. de 160 000$ sur le chalet à un  taux de 2.59% : amortis 25 ans                    723.94$
  • Total des 2 hypothèques :                                                                                  2165,26$

Stéphanie et Patrick peuvent donc maintenant passer leurs fins de semaine sur leur bord de lac été comme hiver dans un chalet qui leur appartient. N’est-ce pas merveilleux !Chiffres après la transaction

Stéphanie et Patrick auraient aussi pu amortir leur prêt hypothécaire de leur maison en ville sur 25 ans. Leur paiement serait de 972,79$ au lieu de 1 441.32$ soit un écart de 468,53$. Ce qui ferait en sorte de n’avoir aucune incidence sur leur budget à part les taxes foncières, l’électricité, l’assurance et l’entretien.En résumé, si Stéphanie et Patrick décidaient de garder le même amortissement (15 ans) sur leur maison en ville, leur achat leur reviendrait à 166,38$ de plus par mois.  Bien sûr, ils doivent rajouter à ce montant les taxes foncières, l’électricité, les assurances et  les coûts d’entretien du chalet. Mais ils payent maintenant pour un bien qui leur appartient, qu’ils peuvent utiliser 12 mois par année et qui se capitalise.

Si vous connaissez quelqu’un qui loue un chalet, transférez-lui ce bulletin et vous augmenterez vos  chances d’être invités s’ils y vont toute l’année plutôt que seulement deux mois.


Laissez un commentaire

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing