514 757-2265

Retour au blogue

Quoi ! Votre voisin vient de financer sa piscine avec un prêt hypothécaire; est-il tombé sur la tête ?

Calendrier04 avril 2016

AuteurDiane Descoeurs et Gilles Dupuis

Compteur0

ean vient de se faire réveiller à 7 h 00 ce matin par la machinerie qui creuse la nouvelle piscine de son voisin. D’un naturel curieux, Jean sort rencontrer son voisin Marc qui contemple le travail de l’entrepreneur. C’est ainsi que Jean apprend que la piscine coûtera au total 32 000$ et qu’il paiera seulement 144$ par mois. Hein ! La dernière fois que Jean s’est informé pour une piscine creusée, le remboursement du prêt s’élevait à 600$ par mois. Comment expliquer une si grande différence ?

Dans l’exemple ci-dessus, le 32 000$ a été pris sur le prêt hypothécaire de Marc et a été amorti sur 25 ans à un taux de 2.49% (terme 5 ans, taux en date du 30 mars 2016), tandis que le 600$ par mois est issu d’un prêt personnel à 5% amorti sur 5 ans.

Mais est-ce une bonne affaire de financer sa piscine creusée sur 25 ans ? Il est assez difficile de répondre à cette question, car certains diront qu’une dette de consommation ne doit pas être amortie sur une si longue période, tandis que d’autres pourraient dire que la piscine augmente la valeur de la maison et qu’elle a une durée vie de 25 ans.

Quoi qu’il en soit, que vous décidiez d’amortir votre piscine sur 5 ans ou sur 25 ans, mettre le financement sur son prêt hypothécaire est très astucieux, car vous économiserez ainsi sur le taux de financement. En effet, un prêt personnel coûte généralement plus cher (5% à 10%) qu’une hypothèque (2,14% à 3.69%*).

Il y a longtemps que vous rêvez de cette belle piscine ? Hé bien, allez-y, plongez!


Laissez un commentaire

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing