514 757-2265

Retour au blogue

Si vous craignez que les taux augmentent, considérez le terme de 10 ans pour votre hypothèque.

Calendrier19 octobre 2015

AuteurDiane Descoeurs et Gilles Dupuis

Compteur0

Les experts économistes vous diront qu’à part deux ou trois exceptions depuis les 25 dernières années, il a toujours été plus avantageux de choisir un *terme d’un an ou un taux variable. Les taux sont présentement historiquement bas, il est donc possible d’envisager qu’ils pourraient augmenter bientôt ? Si vous croyez que les taux peuvent prendre la tangente vers le haut dans un avenir rapproché, il peut être intéressant d’examiner un terme plus long.
Au Québec, une grande majorité de gens opte pour un terme de 5 ans, mais pourquoi pas une échéance de 10 ans ? Aujourd’hui, en ce 19 octobre 2015 le taux du terme de 10 ans est de 3,59% et le terme de 5 ans de 2,54%. Pour une hypothèque de 200 000$, la différence de paiement entre le terme de 5 ans et celui de 10 ans est de 152.11$. En d’autres mots, la différence de paiement équivaut à une forme d’assurance vous permettant de garder vos paiements sans fluctuations à la hausse pour les 10 prochaines années.

Qui devrait opter pour un terme de 10 ans pour son hypothèque ?

• Les personnes qui ne pourront pas se permettre une hausse de taux dans 5 ans.
• Les personnes pour qui la paix d’esprit est primordiale et qui veulent dormir sur leurs deux oreilles

Que se passera-t-il si je dois vendre ma propriété ou la refinancer ?

Il est possible de choisir un prêt hypothécaire transportable qui vous suivra sur la prochaine propriété.
Pour un refinancement, le taux de votre contrat pourra être pondéré avec le nouveau taux.
Dans les deux cas, vous n’aurez pas à payer de pénalité et pourrez garder l’avantage de votre taux.

Quels sont les inconvénients éventuels du terme de 10 ans ?

Dans les 5 première années du contrat, si les taux sont plus bas que celui de votre contrat et que vous décidiez de vendre votre propriété sans en racheter une autre (soit ne pas utiliser la transportabilité de l’hypothèque), la pénalité serait calculée sur la perte des intérêts pour le nombre de mois et d’années restants au contrat. Ce montant de pénalité peut être un montant assez élevé. Il faut par contre que les taux soient plus bas, sinon, la pénalité sera seulement de 3 mois.
Alors si vous cherchez la tranquillité d’esprit et si l’échéance de 10 ans s’averrait une solution pour vous, appelez-moi afin d’en discuter; comme chaque client est unique, je pourrais analyser avec vous votre situation financière personnelle pour que vous preniez la meilleure des décisions.

Pour plus de renseignements concernant les différentes facettes des prêts hypothécaires, n’hésitez pas à communiquer avec moi; il me fera grand plaisir de répondre à vos questions et de vous accompagner dans vos démarches.


Laissez un commentaire

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing